Une brève présentation de la commune.

Flaujac est l'une des plus petites communes de la "communauté de communes de la Vallée et du Causse" ; de par sa superfiçie et son nombre d'habitants.

C'est une bande de terre qui s'étire d'Est en Ouest - un plateau (altitude moyenne 328 mètres) parsemée de chapelets de dolines et fragmentée à l'Est par la faille de Flaujac.

La commune possède deux églises : Scelles et Flaujac qui, toutes les deux, viennent de bénéficier d'importants travaux de restauration (d'autres sont prévus).

Si l'on emprunte le chemin communal n°1 de Lalinié à Scelles, on traverse successivement quatre hameaux : Lalinié, Flaujac, le Bret et Scelles.

- Scelles est une paroisse qui s'étendait jadis jusqu'au Cornouiller. Elle regroupe actuellement outre les habitants de Scelles, ceux de Ladignac, Durbans et quelques habitants de Reilhac (au total environ 70 personnes).

- Le Bret, à mi-chemin entre Scelles et Flaujac : la mairie est installée dans l'ancienne école communale qui ferma ses portes en 1972.

-Flaujac, autre paroisse, réunissant des habitants de Saint Simon, de Thémines, de Pradelles-Durbans et de Flaujac (environ une centaine de personnes).

-Lalinié, à l'extrémité orientale, on est ici à la limite de quatre communes : Durbans, Saint Simon, Thémines et Flaujac.

Et la gare de Flaujac ? Il ne faut pas la chercher sur le territoire de la commune malgré son appellation, elle est construite dans les terres de Durbans. N'est-ce pas là , une modeste illustration de l'intercommunalité ?

La topographie des lieux est propice aux promenades à bicyclette, même pour les plus jeunes qui peuvent sans fatigue, parcourir une boucle de sept ou huit kilomètres. Au printemps, le promeneur peut admirer les variétés d'orchis qui foisonnent au bord des chemins. Ceux-ci sont, le plus souvent encore bordés de murs de pierres sèches que les chevreuils agiles franchissent avec élégance alors que les sangliers - ces lourdauds y font de dommageables brèches.

 

Entre Flaujac et Lalinié, on verra aussi les restes de l'ancienne église avec son clocher - mur. Cet emplacement a un passé qui remonte au moins au 13ème siècle. La population actuelle n'est que de 72 habitants (densité 9 hab/km2) avec 11% de personnes de plus de 75 ans et 12,5% de moins de 20 ans. On comptait 257 habitants en 1881 !...

Ici, donc, tout est petit mais d'une grande complexité ce qui fait que nombreux sont les passants qui demandent leur chemin.